Voilier d'intérêt patrimonial

Publié le par forest

C'est lorsque l'on réalise une telle restauration que l'on réalise que la label "Entreprise du Patrimoine Vivant" qui nous a été attribué en Octobre dernier, prend tout son sens.

 



Pouvoir restituer le bateau dans l'esprit de l'époque prend tout son sens.


Transmettre les savoir-faire est primordial !
Ainsi sur notre bélouga, les pièces les plus élaborées à réaliser sont les serres de bouchain en chêne.
Le cintrage nécessite l'étuvage. Il a été fait à la chaussette de polyane.
Les rablures équérées nécessitent un relevé précis et de la rigueur dans l'execution.



L'occasion pour nos stagiaires de bien saisir le sens du mot "pinoche". Plus de 250 à usiner et coller!

Le résultat final est pour bientôt. Pâques reserve toujours des surprises!

Commenter cet article

Thierry 12/04/2009

Oui, un sacré beau boulot! Et qui fait oublier la peine pour repeindre les intérieurs.....